Communion - ACL en SHS Access content directly
Journal Articles SociologieS Year : 2022

Communion

Abstract

L’objet central de La Fabrique des émotions de Louis Quéré est « l’émotion collective ». De quel concept d’émotion le sociologue a-t-il besoin pour rendre cet objet intelligible ? D’une « émotion impersonnelle », déclenchée et organisée par une activité collective. En quête de ce concept afin d’élucider le phénomène de communion, la méthode éclectique mise en œuvre implique des critères d’inclusion pour sélectionner les candidats les plus pertinents (John Dewey, Émile Durkheim, Marcel Mauss), et des critères d’exclusion pour rompre avec l’idée reçue d’une « émotion personnelle » logée dans une intériorité. L’enjeu est double : épistémologique et politique. Si le problème est bien sociologique, en raison de l’efficience de la forme sociale des émotions dans la communion, il renouvelle aussi notre regard sur un problème social d’actualité, à savoir la place des émotions négatives (comme la haine) dans les mobilisations politiques. Le remède cartésien se trouve réactualisé pour trouver un principe à l’éducation morale des passions : la raison est insuffisante pour lutter contre une passion, seule une passion contraire peut lutter contre une passion négative. Mais alors, il convient de discuter de la théorie du bien, c’est-à-dire de la hiérarchie des valeurs morales, au principe de cette sociologie.

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
sociologies-19951 (1).pdf (152.41 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

halshs-04026314 , version 1 (13-03-2023)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

Cite

Samuel Lézé. Communion : Discussion du grand résumé de l’ouvrage de Louis Quéré, La Fabrique des émotions, Paris, Presses universitaires de France/Humensis, 2021, 425 p.. SociologieS, 2022, ⟨10.4000/sociologies.19951⟩. ⟨halshs-04026314⟩
35 View
20 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More