Compagnies pétrolières internationales: intégration verticale et niveau de risque - IFPEN - IFP Energies nouvelles Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 1990

Compagnies pétrolières internationales: intégration verticale et niveau de risque

Abstract

L'intégration verticale peut être définie comme la combinaison de diverses activités - exploration, production, raffinage, distribution ,_ à l'intérieur d'un même groupe pétrolier. L'au.lyse de l'intégration verticale est id menée à partir d'un échantillon de quinze compagnies étudiées sur la période 1980-1989. L'intégration verticale peut provenir de l'applicati<>n d'une logique industrielle ou d'une logique économique et financière. De ce dernier point de vue, l'étude des profits annuels par secteur d'activité montre une anticorrélation entre les profits de l'amont et ceux de l'aval. De plus, une estimation économétrique confirme que plus le taux d'intégration verticale ( rapport entre les volumes de pétrole brut produit et raffiné ) est élevé et plus l'anticorrélation des profits est importante. De même, il existe une relation entre l'intégration verticale et le coefficient de variation d11 profit global, la volatilité moyenne de la période de ce dernier sur la période considérée est inférieure aux volatilités sectorielles. Parmi les facteurs influençant la stabilité des profits des compagnies pétrolières, on peut distinguer trois principaux : l'intégration verticale, la taille de la firme et la diversification géographique des activités. L'intégration verticale des activités peut être ainsi le moyen de compenser la faiblesse relative des autres deux facteurs.
Fichier principal
Vignette du fichier
CEG01b.pdf (468.53 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02414154 , version 1 (16-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02414154 , version 1

Cite

Denis Perruchet, Jean-Philippe Cueille. Compagnies pétrolières internationales: intégration verticale et niveau de risque : Cahiers du CEG, n° 1. 1990. ⟨hal-02414154⟩
84 View
425 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More